École française du début du XXe siècle

Lot 25
Aller au lot
Estimation :
20 - 30 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 400EUR

École française du début du XXe siècle

Marchand de chaudronnerie, cour du Dragon
Aquarelle sur papier, signée en bas à droite (illisible).
34 x 24,5 cm.
La cour du Dragon, créée par le financier Antoine Crozat vers 1732, située dans l'actuel 6e arrondissement, reliait l'actuel 7, rue du Dragon (rue du Sépulcre avant 1806-1808) et la rue de Rennes (2, rue de l'Égoutet 42, rue Saint-Benoît avant les années 1860-1870 puis 50, rue de Rennes après 1860-1870).
Son promoteur avait choisi de l'appeler " du Dragon " en raison de la rue Sainte Marguerite (actuelle rue Gozlin) qui se trouvait presque en face de son entrée principale (faisant ainsi référence à l'épisode du dragon dans la vie de Sainte Marguerite d'Antioche). Côté rue de l'Égout, on construisit un portail monumental orné d'une figure de dragon. La cour du Dragon fut démolie entre 1930 et 1935.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue