EXCEPTIONNELLE ENSEIGNE DU RESTAURANT "LE...

Lot 263
Aller au lot
Estimation :
1000 - 1100 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 5 000EUR

EXCEPTIONNELLE ENSEIGNE DU RESTAURANT "LE...

EXCEPTIONNELLE ENSEIGNE DU RESTAURANT "LE BOEUF À LA MODE"
Tôle peinte en polychromie, de forme rectangulaire, figurant un boeuf travesti contemplé par un couple d’Incroyables et une femme âgée.
Supportée par une chaîne.
58 x 77 cm.
Le restaurant "Le Boeuf à la Mode", fondé à Paris, 8, rue de Valois, en 1792, sous le Directoire, est le premier restaurant ayant imaginé
des menus à prix fixes.
Fin du XVIIIe siècle.
Fondé en 1792, le restaurant "Le Boeuf à la mode" s’appelait à l’origine Meot, du nom de leurs créateurs, les frères marseillais Meot.
Considéré comme le premier restaurant "à la carte" de la capitale, il vécut plusieurs décennies de gloire et se démarqua voire dérangea
par sa cuisine provençale et colorée autant que par son enseigne représentant un boeuf habillé d’une robe, d’un châle et coiffé d’une toque
à plumes.
La Revue de Paris, magazine littéraire français d’excellence, qui accueillit de grandes plumes dont Balzac, lança en 1835 : "Le Boeuf à la Mode (…) justifie son nom vulgaire et de mauvais goût par une peinture qui lui sert d’enseigne (…). Les méridionaux (…) qui d’ailleurs sont fort entichés
par leur cuisine odorante viennent en foule au "Boeuf à la Mode", qui a fait fortune depuis que Paris est envahi par le département des Bouches-du-Rhône".
Le nom "Le Boeuf à la mode" venait de son enseigne mais également d’une statuette visible en salle qui changeait de tenue vestimentaire
en fonction de la garde-robe de la gente féminine parisienne. Le Boeuf à la Mode ferma définitivement en 1936, après une lente descente
aux abîmes et malgré le passage du célèbre chef-cuisinier Prosper Montagné, propriétaire de l’établissement.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue