JEAN-FRANÇOIS ÉTIENNE GOSSIN, ÉCOLE FRANÇAISE DE LA 1ère MOITIÉ DU XIXe SIÈCLE

Lot 126
Aller au lot
200 - 300 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 14 000 EUR

JEAN-FRANÇOIS ÉTIENNE GOSSIN, ÉCOLE FRANÇAISE DE LA 1ère MOITIÉ DU XIXe SIÈCLE

Allégorie de la Source, figurant une femme dénudée tenant un dauphin et un roseau, 1837
Ornement de fontaine de l'hôtel Jean-Louis Raoul, dit Hôtel Raoul.
Terre cuite, signée et datée sur la terrasse.
Sans socle: 82 x 104 x 39 cm.
Avec socle: 115 x 104 x 39 cm.
Accidents.
La rue Beautreillis fut percée en 1556, en souvenir de l'hôtel de Beautreillis, bâti à l'emplacement de l'hôtel Saint-Pol.
Le nom " Beautreillis " provient des treilles qui s'élevaient contre les murs du jardin de l'hôtel Saint-Pol.
L'hôtel Raoul, construit, au début du XVIIe siècle, par Paul Ardier, conseiller du roi, fut habité au XVIIIe siècle par la famille Pinon de Saint-Georges.
En 1810, Jean-Louis Raoul achète l'hôtel, qu'il fait surélever.
L'hôtel Raoul fut détruit en 1961.
Seuls subsistent aujourd'hui le portail, un pan de mur et une horloge, désormais accrochée sur l'immeuble du numéro 6.
PROVENANCE.
Démolition de l'hôtel Raoul.
6, rue Beautreillis.
IVe arrondissement.
ACQUISITION.
Avril 1961.
Roxane DEBUISSON, entrant un jour sur le chantier de démolition, aperçut des ouvriers abattant la fontaine à coups de masse. Scandalisée, elle sauva son ornement central de la destruction totale.
BIBLIOGRAPHIE.
Sanjiro MINAMIKAWA, The Art of living, Kenchiku Siryo, Tokyo, Kenkyusha, 1991.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue