AUGUSTE-XAVIER LEPRINCE (1799-1826) (suiveur de)

Lot 26
Aller au lot
Estimation :
100 - 120 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 1 300EUR

AUGUSTE-XAVIER LEPRINCE (1799-1826) (suiveur de)

Pavillon d'octroi de la Barrière Saint-Martin, circa 1820
Huile sur toile.
38 x 46 cm.
Rentoilée.
La rotonde de la Villette est l'un des monuments conçus par l'architecte Claude Nicolas Ledoux et réalisés, entre 1784 et 1788, pour équiper le mur des fermiers généraux. Le boulevard de La Villette en suit le tracé. À l'extrémité du faubourg Saint-Martin, il édifia un ensemble de cinq monuments: le principal bâtiment, la rotonde, qui subsiste de nos jours, fut conçu entre deux grandes routes, au milieu d'une demi-lune. Il était accompagné de deux groupes de pavillons auxquels il était relié par une grille: un groupe de deux petits monuments avec arcades constituait la " barrière de la Villette " (appelée " barrière de Senlis " jusqu'en 1798).
Situés de part et d'autre de la route de Senlis (ou route de Flandre, aujourd'hui rue de Flandre, au nord du bassin de la Villette), ils participaient au contrôle des marchandises entrant par cette route, qui se prolongeait, à l'intérieur de Paris, par la rue du Faubourg-Saint-Martin.
Deux autres petits monuments analogues formaient la " barrière de Pantin ". Ils étaient situés de part et d'autre de la route d'Allemagne (ou route de Meaux, ou route de Strasbourg, actuelle avenue Jean-Jaurès, au sud du bassin de la Villette). À l'intérieur de l'enceinte, cette route se prolongeait sous le même nom, puis devint la rue La Fayette à partir de 1823.
La rotonde fut utilisée de 1830 à 1860 par la Garde Municipale. En 1865, elle fut louée à la Compagnie des Magasins Généraux et devint un entrepôt à sel.
Ces barrières furent incendiées en 1871 par la Commune, puis finalement démolies, à l'exception de la rotonde.
En 1934, la rotonde fut restaurée, dégagée des constructions qui l'étouffaient et entourée d'un square.
Après la Seconde Guerre mondiale, la rotonde demeura sans affectation, puis devint le siège de la Commission du Vieux Paris, jusqu'aux années 2010.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue